A partir d'exemples historiques précis (et notamment les oeuvres et la trajectoire révolutionnaire du Living theatre), il s'agira de discuter l'affirmation du philosophe Ernst Bloch : "l'art est un laboratoire mais aussi une fête de possibilités exécutées ainsi que des alternatives expérimentées en elles, où l'exécution tout comme le résultat se présentent comme illusion fondée, c'est-à-dire comme pré-apparaître d'un monde accompli.


Lundi de 9 à 11h, salle Dutilleux (D2-008)
théâtre : les 17 et 24 septembre, 8, 15 et 22 octobre

L’artiste émancipé.

Lecture critique du recueil de Jacques Rancière, Le Spectateur émancipé (Editions La Fabrique).

Il s’agira de s’orienter dans le théâtre contemporain à partir de ses conclusions et d’envisager, en conséquence, les enjeux et les formes possibles d’un art théâtral politique — les rapports que peuvent entretenir, à cette heure, art et émancipation.


Les 24 septembre, 15 octobre, 12 et 19 novembre, 3 et 10 décembre de 14 à 16h30
Les 8 et 22 octobre de 13h30 à 16h30. 

Le Théâtre didactique" : enjeux d'un "genre". A partir d'exemples historiques et contemporains, il s'agira de réfléchir aux différents enjeux politiques, sociaux et esthétiques du théâtre didactique, à la pluralité de ses formes et de ses projets, à sa singularité au sein des "théâtralités politiques.