Le cours à pour objectif de proposer aux étudiants de se former à la pratique de la statistique descriptive et à la cartographie, deux éléments centraux des formations en géographie au niveau de la Licence. Plus qu'à manipuler des outils, ce cours a pour ambition de sensibiliser les étudiants aux enjeux de la manipulation et de la représentation de données statistiques dans le champ des sciences sociales. A la fin du semestre, l'étudiant devra être  en mesure d'effectuer un certain nombre d'opérations simples exigibles en fin de premier cycle universitaire, ainsi que de développer un regard critique sur ces pratiques et l'interprétation de leurs résultats.

Ce module doit permettre d'acquérir différents outils, à la fois théoriques et techniques, de l'analyse de données et de l'analyse spatiale.

Contenu :

Les cours viseront une mise à niveau en ce qui concerne les méthodes et outils les plus basiques et répandus en géographie, ceux-ci comprenant une brève introduction à l'analyse statistique au sens large - univariée, bivariée -, la cartographie assistées par ordinateur, la sémiologie graphique, etc.
Il donnera avant tout les bases d'outils plus techniques de l'analyse spatiale, en utilisant la géomatique pour combiner et gérer des informations géographiques de natures très diverses (cartes, photos aériennes et au sol, statistiques, relevés de terrain, enquêtes). Cela inclura l'enseignement des concepts théoriques des Systèmes d'Information Géographique, ainsi que la création d'exercices pratiques, la manipulation de logiciels et le suivi de projets concrets.

Ce cours d’introduction à l’histoire et à l’épistémologie de la géographie s’adresse aux premières années (L3) de géographie et à tout étudiant intéressé (sur demande). Il vise à fournir les bases d’une culture sur la géographie, ses objets et ses méthodes, en tant que discipline scientifique. L’approche sera volontiers interdisciplinaire, la géographie s’inscrivant dans le champs plus général des sciences humaines et sociales, avec des emprunts aux géosciences. Seront abordées les évolutions, ruptures, et continuités dans l’histoire des idées traitées par les géographes français et étrangers. Des ouvertures vers les champs professionnels connexes, notamment l’aménagement et la gestion des territoires, seront également proposées.

 

Ce cours se subdivise en deux séquences qui se dérouleront entièrement au premier semestre. L’enseignement est assuré du 19 septembre au 1er décembre par Franck Ollivon puis du au 19 décembre par Jean-François Perrat. Chacune de ces séquences sera évaluée de façon autonome par chaque professeur, et chacune donnera droit à 3 crédits ECTS.

 

Le cours demandera un travail de lecture régulier, de séance en séance et à l’échelle du semestre. Les étudiants auront à présenter en petits groupes et à chaque séance une synthèse critique de textes fondateurs ou d’intérêt émergent. Un travail personnel de fin de semestre sera également demandé.